Les chiots ont, eux aussi, besoin d’être stimulés pour se sentir bien. De plus, c’est à travers des exercices de stimulation que vous construisez une bonne relation avec votre chiot. La plupart des gens pensent que la stimulation du chien concerne uniquement son besoin de bouger et de se dégourdir les jambes, mais la stimulation concerne tout autant le côté mental.

Il y a quelque temps, on pensait que les chiens ne pouvaient qu’apprendre un certain nombre de choses avant que le maximum des capacités mentales soient atteint. Aujourd’hui, nous sommes bien sûr davantage renseignés à ce sujet et savons que cela n’est pas le cas. En réalité, plus nous apprenons à nos chiens, plus facile il est de leur apprendre encore par la suite.

Feedback positif

Les exercices de stimulation mentale pour un chiot peuvent varier dans leur durée. Certains exercices peuvent durer très longtemps, alors que d’autres peuvent être résolus en quelques secondes. C’est justement cette variation qui rend les exercices de stimulation amusants pour le chiot.

Les exercices de stimulation ont de nombreux avantages, en plus de contribuer au bien-être des chiens. Un exercice de stimulation ne peut jamais être inutile ou mal tourner. Même si un exercice ne se déroule pas comme il se doit, cela vous force à exercer votre communication avec le chiot encore plus, ce qui n’est rien d’autre que bénéfique. Les exercices de stimulation mentale doivent toujours être amusants pour le chiot et se baser sur le feedback positif. Il est également important que le chiot se sente motivé à travailler avec vous.

Qu’est-ce qu’un exercice de stimulation mentale ?

En quelques mots, un exercice de stimulation mentale peut être décrit comme une tâche où le chiot doit réfléchir davantage par rapport à ce qui est habituellement nécessaire au quotidien. De plus, le chiot a souvent besoin de vous prêter une attention particulière afin de réussir l’exercice et obtenir sa récompense.

Un exercice de stimulation à la fois simple et amusant est de cacher des friandises. Attachez votre chiot quelque part ou demandez à quelqu’un de le tenir, et montrez-lui ensuite que vous avez une friandise dans la main. Cachez ensuite la friandise quelque part à proximité du chiot. Retournez vers le chiot et invitez-le à aller chercher son bonbon. Lorsqu’il l’a trouvé, vous le récompensez également avec la voix. Répétez ensuite l’exercice plusieurs fois. Si le chiot trouve les friandises trop facilement, cachez les simplement dans un endroit plus difficile la fois d’après. Cet exercice peut se faire tout aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Attendre le contact visuel

Un autre exercice sympathique et enrichissant est « l’exercice de permission ». Asseyez-vous par terre avec votre chiot, avec une friandise dans chaque main. Montrez les friandises au chiot, suite de quoi il essayera de vous les voler. Refermez alors vos mains et attendez que le chiot essaie d'établir un contact visuel. Il faut qu’il comprenne lui-même que la seule façon d’obtenir les friandises est de vous regarder dans les yeux. Lorsque vous avez un contact visuel, vous ouvrez l’une de vos mains et signalez avec les yeux que le chiot a la permission de prendre la friandise. Le chiot apprend rapidement à comprendre vos signaux et vous pouvez bientôt être assis avec les deux mains ouvertes et simplement montrer avec les yeux laquelle des friandises le chiot a le droit de prendre.

Utilisez votre imagination

Inventez vous-même des exercices qui forcent le chiot à réfléchir!

Comme nous l’avons indiqué précédemment, rien ne peut mal tourner lors d’un exercice de stimulation mentale. Aucun exercice n’est non plus inutile, vu que vous exercez la communication avec votre chiot. Seule votre imagination limite à quoi ressemblent les exercices !

Consacrez quelques minutes chaque jour à faire des exercices de ce type avec votre chiot. Cela peut faire des merveilles pour votre relation et améliore le bien-être du chiot tout en l’encourageant à apprendre toujours plus.