Âge du chat lors de la castration

À quel âge peut-on castrer un chat?

La réponse du vétérinaire:

Un chat peut être castré dès l’âge de 3-4 mois. La castration permet d’éviter une reproduction non souhaitée, les risques de fugues, les désagréments liés au marquage urinaire chez le mâle ou les risques de tumeurs mammaires chez la femelle. On conseille généralement d’effectuer la castration vers l’âge de 5-6 mois.

Avant et après la castration

Y a-t-il des choses auxquelles il faut penser avant et après la castration de son chat mâle? A-t-il besoin de soins spécifiques pendant les jours qui suivent sa castration?

La réponse du vétérinaire:

Un chat se porte généralement bien après sa castration, et votre vétérinaire devrait normalement vous donner des instructions sur les soins à apporter à votre chat pendant les jours qui suivent son retour à la maison. Votre chat devra être mis à jeun la veille de la castration. Pour cela, il suffit de retirer les gamelles de nourriture dans la soirée, puis la gamelle d’eau le matin de la castration. Après l’intervention, votre chat ne doit pas s’alimenter avant un délai de 8 à 10 heures. Enfin, il est important dans les 2-3 jours qui suivent de contrôler que les plaies liées à l’intervention de votre chat ne saignent pas. Les plaies ne doivent pas non plus présenter un aspect gonflé ou repoussant. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire.

Stériliser ou castrer?

Quelle est la différence entre stériliser et castrer?

La réponse du vétérinaire:

Stériliser un chat c’est le rendre inapte à se reproduire et donc à avoir une descendance. Il existe plusieurs façons de stériliser un chat. La castration est une forme de stérilisation du chat dans laquelle les gonades (les ovaires chez la femelle, les testicules chez le mâle) sont retirées par chirurgie. Après la castration, chat et chatte deviennent donc stériles : la chatte n’a plus de périodes de chaleur, et les mâles et les femelles ne peuvent plus s’accoupler.

Bien que rarement employées, d’autres techniques de stérilisation sans castration existent. Elles consistent, par exemple, à sectionner les oviductes (les trompes) chez la femelle ou les canaux déférents chez le mâle. La chatte peut alors encore avoir des périodes de chaleur. Les mâles et les femelles conservent leur désir sexuel, et peuvent encore s’accoupler, mais ils sont stériles.