Les chats font leur toilette pour plusieurs raisons. Un chat domestique se nettoie principalement pour garder sa fourrure propre en évacuant toutes poussières, pellicules et parasites. En se léchant les poils, le chat stimule également les glandes de la peau, dont la sécrétion aide à maintenir une robe imperméable à l’eau qui protège contre le froid. Lorsqu’il fait chaud, le chat se lèche pour humidifier son pelage et ainsi se rafraîchir.  

Lorsque le chat, pour une raison ou une autre, est frustré ou excité, il commence souvent à se lécher intensivement la fourrure. Ce comportement est un mécanisme de transposition, où le chat essaye de se calmer suite à un conflit.

Retrouver son odeur de chat

Lorsque vous avez été en contact physique avec votre chat en jouant ou en le caressant, vous pouvez souvent observer qu’il se retire ensuite pour aller faire sa toilette. D’une part, le chat va va vouloir remettre en place sa fourrure. D’autre part, il va vouloir retrouver son odeur, que nous avons remplacée par notre odeur humaine en le caressant. En se léchant les poils, le chat peut retrouver sa propre odeur.

Dans le monde humain, nos vies sont dominées par des signaux visuels. Dans le monde félin, ce sont toutefois les odeurs qui sont les plus importantes. Nous ne pouvons pas toujours sentir si nos mains ont une odeur spéciale, mais le chat sentira toujours un changement d’odeur de son pelage lors de contacts physiques.

La toilette fait partie de la socialisation

Le processus de toilettage entre une mère et ses petits, mais aussi entre deux chats adultes, aide à renforcer les liens sociaux. Lorsqu’un chat se frotte la joue, le corps ou la queue contre nos jambes, c’est qu’il veut établir un contact physique avec nous et renforcer l’appartenance au même groupe social. En même temps, cela permet au chat d’échanger un marquage d’odeur avec la personne en question.

Si le chat cesse de se nettoyer

Les chats ont des glandes spéciales liées aux odeurs, par exemple sur le front, dans la bouche et autour du coccyx. Sans que nous le remarquions, un chat peut donc nous marquer avec son odeur à travers ces glandes. Ce faisant, il reconnaît alors sa propre odeur lors de contacts physiques avec nous, ce qui lui apporte un sentiment de sécurité.

Il est également important pour le chat de pouvoir comprendre nos signaux humains. Après s’être frotté à nous, le chat se léchera les poils afin de pouvoir nous « goûter ».

Si un chat arrête de se lécher les poils, cela signifie que quelque chose ne va pas.

Toilettage excessif

Un chat peut, au contraire, également commencer à se nettoyer de manière frénétique et obsessionnelle, même jusqu’au point de s’arracher les poils. Cela peut être un signe comme quoi le chat a mal au niveau des articulations, de l’abdomen ou des dents. Il se peut également que le chat soit stressé et se lèche frénétiquement pour se calmer, vu que le toilettage lui apporte de la sécurité. Une autre explication à ce comportement peut être que le chat ne se sent pas assez stimulé. Quelle qu’en soit la raison, un toilettage excessif se développe vite en un cercle vicieux qu’il faut veiller à briser afin de découvrir le problème sous-jacent de ce trouble comportemental.