En piétinant les tétines de sa mère, le chaton aide à stimuler la montée de lait. Lorsqu’un chat adulte se pose sur vos genoux et piétine, il revient donc à son comportement d’enfance.

Ce comportement est quelque chose que la mère interrompt de façon naturelle lorsque le chaton grandit et peut prendre soin de soi-même. Pendant ce processus de sevrage, la mère laisse le chaton patouner pendant des périodes de plus en plus courtes avant de l'interrompre. En tant que propriétaires de chats adultes, nous devons faire la même chose, mais un peu différemment. Il n’y a aucun problème à laisser votre chat patouner un peu de temps à autres, mais il faut rester vigilant à son comportement. Si vous voyez que le chat est stressé et piétine de manière frénétique, il est important de l’interrompre en le soulevant de vos genoux ou en déplaçant l’objet sur lequel il patoune. Ne le grondez jamais, vu que cela pourrait endommager votre relation et la confiance du chat envers vous.

Le chat peut également commencer à baver et téter pour la même raison que le patounage.  

Trouver un équilibre

Même s’il n’y a rien de dangereux à patouner, il n’est pas non plus très bien pour un chat adulte de revenir à ses habitudes et sentiments de chaton trop souvent, vu que cela peut entraver à son développement et le rendre incertain. Si le chat devient trop attaché à son propriétaire en ayant fait du patounage une dépendance, cela peut amener à de nombreux problèmes comportementaux tels que de l’angoisse de séparation ou que le chat ne se sente pas à l’aise dans son territoire.

La meilleure façon de trouver un bon équilibre est donc de laisser le chat patouner un peu pour se sentir bien et vous montrer son affection, mais ensuite l’interrompre afin de ne pas développer des problèmes comportementaux.