1)      Vaccination du chien

Tous les chiots doivent être vaccinés en une injection contre la parvovirose, la maladie de Carré et l’hépatite de Rubarth, une inflammation virale du foie. Le vaccin contre la toux du chenil peut aussi être administré en même temps. Cette vaccination triple doit être pratiquée à 8 semaines, à 12 semaines et aux 12 mois du chien.

Agria recommande ensuite un rappel tous les quatre ans.

2)      Brossage des crocs

Prenez soin des crocs de votre chien.  Un brossage quotidien est la base d’une bonne hygiène bucco-dentaire tant chez l’homme que chez l’animal. Vous éviterez ainsi à votre chien des problèmes d’abcès et de déchaussement. De plus, vous ferez des économies sur ses soins dentaires.

3)      Maîtrise du poids de votre chien

Une alimentation bien dosée associée à trois promenades quotidiennes, avec en plus une sortie jogging ou en vélo de temps en temps, suffit pour maintenir votre chien en forme. Un poids bien maîtrisé réduit par ailleurs le risque de diabète. À son poids normal, vous devez pouvoir sentir les côtes de votre chien qui doit avoir une taille bien dessinée et ne présenter aucun excès de graisse autour des côtes et de la queue.

4)      Entretien du pelage et des griffes

La fréquence du brossage dépend du type de poils de votre chien. Par principe, brossez intégralement votre chien au moins une fois par semaine. Cependant, si votre chien a une fourrure importante, un brossage quotidien peut s’imposer. Taillez-lui aussi ses griffes régulièrement, petit à petit. Comme pour nous, les besoins ici varient d’un chien à l’autre. Certains usent fréquemment leurs griffes alors que d’autres auront besoin d’une manucure régulière, voire hebdomadaire.

5)      Vermifugation

Ne vermifugez pas trop souvent un chien adulte car les vers peuvent développer une résistance. En revanche, en cas de suspicions (par ex. diarrhée, perte de poids, pelage terne, vomissements et toux) il est important de contrôler votre chien.

Selon l’Institut national de médecine vétérinaire (SVA), 95 % des chiens adultes en Suède ne présentent aucun parasite 

Il est en revanche vivement conseillé de vermifuger régulièrement les chiots chez qui les ascarides sont notamment très fréquents (on estime que 2 chiots sur 3 sont porteurs de vers ). Vous pouvez acheter des vermifuges sans ordonnance en pharmacie, mais votre vétérinaire est le mieux placé pour un conseil personnalisé.

6)      Examen quotidien de votre chien

Ménagez-vous une session quotidienne de papouilles dans le canapé ou bien un autre moment fixe pour examiner le corps de votre animal. C’est ainsi que vous pourrez détecter d’éventuelles tiques, des nodules au niveau des mamelles ou d’autres grosseurs ailleurs sur le corps. Si votre chien a mal quelque part, vous aurez ainsi plus de chances de le détecter.

Lors de votre session quotidienne de papouilles dans le canapé ou bien durant un autre moment de la journée, prenez le temps d’examiner le corps de votre animal. Ainsi, vous pourrez détecter d’éventuelles tiques, des nodules au niveau des mamelles ou d’autres grosseurs ailleurs sur son corps. Si votre chien a mal quelque part, vous aurez également plus de chances de localiser la source de la douleur.

7)      Prévention des risques les plus courants

Le plus grand risque pour votre chien est de se faire renverser. Pour éviter le drame, misez sur une bonne obéissance, en plus de la laisse et de bons réflexes. Chaque année, de nombreux chiens sont par ailleurs victimes d’empoisonnement. Les causes les plus courantes sont l’ingestion de mort-aux-rats, médicaments, nourriture en quantité excessive, antigel et champignons.

Le plus grand risque pour votre chien est de se faire renverser. Pour éviter ce drame, en plus de la laisse et de vos réflexes, misez sur la bonne obéissance de votre animal.

Chaque année, de nombreux chiens sont par ailleurs victimes d’empoisonnement. Les causes les plus courantes sont l’ingestion de mort-aux-rats, de médicaments, de nourriture en quantité excessive, d’antigel ou encore de champignons.