Si votre chien boit plus que d’habitude, est constamment à bout de souffle et tousse tout le temps, cela peut être une indication comme quoi il souffre d’une maladie ou insuffisance cardiaque.

Un cœur en bonne santé

Le cœur du chien, tout comme celui de l’homme, est constitué de deux oreillettes et deux ventricules. Son objectif est de permettre à la partie droite de recevoir du sang désoxygéné (qui a parcouru le corps) et le transmettre aux poumons, et à la partie gauche de recevoir le sang oxygéné par les poumons afin de l’injecter à nouveau dans le corps.

Le cœur d’un grand chien adulte en bonne santé bat environ 70 à 100 battements par minute. Le cœur des chiens de grande taille ou plus âgés bat plus lentement que celui des chiens plus jeunes ou de petite taille, qui peuvent avoir jusqu’à 200 battements par minute. Un chien effrayé ou angoissé aura aussi une fréquence cardiaque plus élevée.

Tous les chiens, indépendamment d’âge ou de taille, ont un battement irrégulier. La fréquence cardiaque sera plus élevée lors de l’inhalation que de l’expiration. De phénomène est appelé arythmie respiratoire.

Afin de contrôler la fréquence cardiaque de votre chien, vous pouvez lui plier le coude en arrière et vers le haut, où vous trouverez le cœur. Il est important de s’intéresser à la fois à la force des battements et à leur fréquence.

L’endroit le plus facile où localiser les battements est à l’arrière de l’estomac du chien.

Maladies cardiaques chez les chiens

Il existe plusieurs maladies cardiaques chez les chiens. Environ 5 à 10 pourcents des chiens en sont touchés une fois dans leur vie. Le problème le plus courant chez les chiens un peu plus âgés est un souffle cardiaque (bruit lors de la respiration) dû à des changements chroniques des valves cardiaques, également connu sous le nom d’endocardiose.

Une autre maladie cardiaque est la cardiomyopathie, qui est une déformation du muscle cardiaque le plus souvent affectant les races de plus grande taille.

Certains chiens peuvent également souffrir de troubles du rythme cardiaque (arythmie), ce qui signifie que le cœur bat anormalement.

Les cardiopathies congénitales ne sont pas très courantes, mais peuvent affecter toutes les races. De tels problèmes peuvent par exemple être que les vaisseaux sanguins ne se referment pas correctement, une malformation de l’aorte ou des « trous »  entre les chambres du cœur, qui font que le sang circule dans le mauvais sens et se mélange. La cause la plus fréquente de mort subite, surtout chez les chiens plus jeunes, est justement une malformation cardiaque congénitale. De nombreux défauts cardiaques sont aussi héréditaires, ce qui justifie pourquoi on ne devrait jamais faire reproduire un chien avec des problèmes cardiaques.

Souffle cardiaque

Un souffle cardiaque est provoqué par des turbulences lors du passage du sang à travers le cœur. Ces turbulences peuvent être dues à une malformation des vaisseaux ou des valves cardiaques, des «trous» dans le cœur ou modifications inflammatoires dans les valves. Un chien peut souffrir de souffle cardiaque sans pour autant montrer d’autres symptômes pendant une longue période. Après un certain temps, souvent plusieurs années, le cœur devient cependant trop fatigué et n’arrive plus à pomper le sang de la même manière qu’un cœur en bonne santé. A cause de cela, le cœur se dilate et devient plus grand. Le sang s’accumule alors dans les poumons, ce qui provoque une fuite de fluides dans les poumons et cause de l’œdème (cardiogénique) pulmonaire. En conséquence, le chien commence à tousser et a de plus en plus de problèmes avec la respiration.

Symptômes

Les symptômes d’une insuffisance cardiaque peuvent par exemple être de la fatigue, des problèmes respiratoires, de l’essoufflement, de la toux et de l’arythmie cardiaque (troubles du rythme cardiaque). Le chien peut également perdre son appétit, vaciller et s’évanouir.

Traitement

Si vous soupçonnez que votre chien souffre d’une maladie cardiaque, il est impératif que vous contactiez un vétérinaire afin d’établir un diagnostic. Le vétérinaire peut investiguer le cœur en l’écoutant ou en regardant des électrocardiographies (ECG), rayons X et ultrasons. Dans la plupart des cas, si le chien est traité correctement et dans les temps, il se sentira rapidement mieux.

Peut-on prévenir les maladies cardiaques?

Les problèmes cardiaques étant souvent héréditaires, il est important que vous vous renseigniez correctement à ce sujet lors de l'aquisition d'un chiot, par exemple si les parents du chiot ou d’autres proches ont souffert de maladies cardiaques.

Assurez-vous également que votre chien est en bonne forme. Une bonne condition physique de base implique que le chien pourra gérer plus de pression sur le cœur lors d’activités physiques.